Journal des développeurs : les mises à jour

Commandants,

Dans cet article du Journal des développeurs, nous parlerons de la manière dont nous préparons les nouvelles versions du jeu à venir, pourquoi nous devons faire ces mises à jour et pourquoi corriger un bug mineur peut prendre deux mois.



L’équipe de World of Tanks Blitz ne chôme pas. Toutes les trois-quatre semaines, nous publions une nouvelle mise à jour : nous ajoutons de nouveaux véhicules et cartes, introduisons de nouvelles fonctionnalités ou améliorions les anciennes. Les mises à jour nous permettent d’organiser divers événements et même de changer le style de jeu !

Les mises à jour : des petites et des grandes

Toutes les mises à jour ne sont pas équivalentes. Dans certaines versions, nous ajoutons des fonctionnalités pratiques. Dans d’autres nous implémentons de nouveaux véhicules et cartes ou ajustons les paramètres des véhicules afin d’améliorer l’équilibrage.

Notre équipe de développement comporte plusieurs départements spécialisés. Cette structure nous aide à travailler en même temps sur tous les composants du jeu. Toutefois, le temps nécessaire pour l’analyse, la création et le test des différentes fonctionnalités n’est pas identique, il est donc impossible de tout publier en une mise à jour.

Nous ne pouvons pas non plus ignorer certains remaniements techniques qui ne sont pas toujours remarqués par les joueurs. Ces actions sont incluses à chaque mise à jour et résolvent des problèmes importants, comme :

  • La modernisation des processus de travail et l’accélération du développement,
  • La création de fondations pour de nouvelles fonctionnalités,
  • Des optimisations de l’architecture, des graphismes et du serveur de jeu.

Ce qui sera inclus dans telle ou telle version ne dépend pas que des efforts de l’équipe, mais aussi de certains facteurs extérieurs. Par exemple, le M4A3E8 Fury a été ajouté dans le jeu en l’honneur du film du même nom qui est sorti à ce moment et l’arrivée de l’arbre technologique chinois a été repoussée pour correspondre avec la sortie officielle du jeu en Chine.

Codage, tests, déploiement

La préparation de grandes mises à jour comme les aptitudes d’équipage, le ravitaillement du clan ou le camouflage prend du temps et comprend beaucoup d’étapes. Il n’y a aucun intérêt à se concentrer sur une seule fonctionnalité puisque de nombreux points dépendent de la complexité de cette fonctionnalité et des résultats des tests.

Lorsqu’une nouvelle fonctionnalité est prête, elle est ajoutée à l’une des mises à jour du jeu à venir. Toutefois, vous en prendrez connaissance environ un mois avant son déploiement, en voici les raisons :

  1. La stabilisation du client du jeu prend deux semaines. Pendant ce temps, les éléments de la nouvelle version sont assemblés et testés. Après cela, les développeurs corrigent les bugs et les problèmes rencontrés tant que le sujet reste frais dans les esprits.
  2. Lorsqu’une version stable est prête, nous l’envoyons à nos partenaires chez Apple et Google pour vérification, ce qui peut prendre jusqu’à deux semaines.
  3. Après avoir reçu toutes les permissions nécessaires, nous arrêtons une date pour le déploiement. Généralement, celui-ci a lieu un vendredi.

Ces dernières étapes peuvent se superposer dans différentes versions. En règle générale, la stabilisation de la version suivante commence deux à sept jours avant la réelle sortie de la version actuelle.

Avec des tâches aussi longues, vous comprenez que certaines fonctionnalités puissent être retardées. Par exemple, le temps de rechargement et la télémétrie étaient prêts avant la sortie de la version 2.10, mais il n’y avait pas suffisamment de temps pour l’inclure dans cette mise à jour, nous les avons donc seulement ajoutés à la version 2.11.

Mises à jour du serveur

En même temps que le déploiement d’une nouvelle version et des redémarrages programmés, nous mettons souvent à jour la partie serveur du jeu. Cela nous aide à résoudre rapidement des problèmes de réseau (longs temps de réponse, stabilité de connexion, etc.) et également de corriger certains bugs importants qui ne sont pas directement liés au client du jeu.

Le bug du temps de rechargement du Hellcat est un parfait exemple. Nous l’avons rapidement corrigé sur le serveur afin que le chasseur de chars ait ses paramètres prévus, mais l’affichage de sa cadence de tir n’a pu être mis à jour qu’avec une nouvelle version du client.

Ce bug dure déjà depuis un mois !

Imaginez le cas suivant :

  1. La mise à jour 2.10 est sortie le 8 juin.
  2. À ce moment-là, la version 2.11 était déjà en stabilisation depuis une semaine.
  3. Le 15 juin, nous l’envoyons pour vérification.
  4. Le 16 juin (seulement une semaine après la sortie de la version 2.10), nous trouvons un bug qui ne peut être reproduit que sur certains appareils ou configurations rares.


Qu’est-ce qui peut bien nous empêcher de corriger le bug ainsi découvert ?

Tout d’abord, la version 2.11 est déjà « partie », ce qui signifie que nous ne pouvons plus lui apporter de correctif. Ensuite, la version 2.12 (ou peu importe le nom de celle qui suivra la 2.11) est probablement en cours de stabilisation. Nous n’avons donc plus qu’une semaine pour trouver, corriger et tester ces bugs.

  • Si nous réussissons à trouver ce bug suffisamment rapidement, nous pourrons inclure un correctif dans la version 2.12.
  • Toutefois, si nous n’avons pas assez de temps avant l’envoi de la version à Apple et Google, le correctif ne sera pas déployé avant la version 2.13.

Ainsi, si nous trouvons un bug non critique le 16 juin, il se peut qu’il ne soit corrigé qu’à la mi-août. Et nous parlons ici de bugs mineurs dont la plupart des joueurs n’entendront même pas parler.

Nous espérons que le processus décrit ci-dessus vous donnera une idée de la raison pour laquelle nous ne pouvons corriger immédiatement les bugs. De plus, nous évaluons toujours la gravité des problèmes. Plus le bug est important et plus il se produit fréquemment et interfère avec la jouabilité, plus vite nous le corrigeons. Ceci ne signifie pas que nous ignorons les problèmes mineurs : ils seront éradiqués tôt ou tard, armez-vous simplement d’un peu de patience.



La mise à jour 2.11 est sur le point d’être déployée. Vous savez désormais que la version suivante est presque prête également, les détails seront donc bientôt annoncés. Continuez de nous suivre et continuez le combat !


Mobilisez-vous !

Fermer