Mise à jour 2.6 : nouvelles caractéristiques des tirs

Commandants,

À la version 2.6, les mécanismes des tirs dans le jeu seront dotés de deux fonctionnalités supplémentaires.

Tir au travers des obstacles

De nombreux joueurs se sont déjà retrouvés dans une situation où ils tirent un obus de 183mm sur un ennemi situé derrière une frêle palissade, avec pour seul résultat la destruction de cette vaillante construction, sans laisser la moindre égratignure sur le blindage de l’adversaire. Avec la nouvelle version, les obus poursuivront maintenant leur route après avoir détruit un objet, toutefois ils perdront au passage une partie de leur potentiel de pénétration.

  • Seuls les obus perforants et perforants rigides composites peuvent traverser les obstacles. Les obus explosifs et explosifs à charge creuse explosent en rencontrant une cible, ils ne peuvent donc poursuivre leur chemin.
  • La perte de potentiel de pénétration après avoir rencontré un obstacle dépend de sa taille et de sa durabilité. Par exemple, une boîte en bois réduira moins le potentiel de pénétration de l’obus qu’une voiture. Toutefois, le potentiel des dégâts de l’obus reste inchangé.
  • Les obus peuvent traverser plusieurs cibles à la fois. Dans ce cas, le potentiel de pénétration est réduit pour chaque objet détruit.

Ricochet dangereux

Le second changement, qui doit être pris en compte lorsque vous tirez ou que vous êtes simplement placés près de vos alliés, est le système complet des ricochets. Actuellement, le mécanisme est simple : un obus disparait dès l’instant qu’il ricoche sur du blindage. Après la sortie de la version 2.6, un obus qui ricoche poursuivra sa course, pouvant ainsi perforer des obstacles et même toucher un autre char.

Conditions requises

Tout d’abord, pour que l’obus ricoche sur le blindage, l’angle d’impact doit être d’au moins 70° pour les obus perforants et perforants rigides composites, et au moins 85° pour les obus explosifs à charge creuse. Les obus explosifs quant à eux ne ricochent pas.

Ensuite, si le calibre de l’obus dépasse trois fois l’épaisseur du blindage, aucun ricochet ne se produira, quel que soit l’angle d’impact.

Enfin, il n’est pas possible de ricocher sur les éléments extérieurs (comme les suspensions, les appareils d’observation et les canons), quel que soit l’angle d’impact.

Comment ça marche ?

Après avoir ricoché sur un char, l’obus poursuit son vol. Sa puissance de pénétration sera réduite de 25 %, mais il conserve son potentiel de dégâts et peut frapper le même véhicule ou bien un autre. Toutefois, l’obus ne peut pas ricocher à nouveau. Les nouvelles règles de tir à travers les objets s’appliquent également.

N’oubliez pas ces nouveaux mécanismes et prenez-les en compte lorsque vous placez votre véhicule sur le champ de bataille !

 

Mobilisez-vous !

Fermer